sauvetage_chien_de_chasse

Le chasseur est un bipède amoureux de la nature, respectant son fusil plus que son chien.

Histoire d'un sauvetage d'un chien de chasseur livré à lui même, son maître préférant continuer sa route avec sa meute...

Voilà en quelques lignes ce que j'ai vécu avec Magali ce samedi en faisant le tour de l'etang de Peronne.

Nous sommes arrivés sur le parking de l'étang quand un homme à vélo, poursuivi par une meute de chiens qui couraient derrière lui passa près de l'étang. Un des chiens a apercu les canards au milieu de l'étang et a couru sur l'etang gelé sur une dizaines de mètres, quand d'un seul coup la glace s'est cassée sous son poids. Le maître a continué à vélo sans même se préoccuper du chien tombé dans l'eau glacée. Il s'est bien retourné mais simplement pour appeler le chien à la traîne, puis il a poursuivi sa route avec le reste de la meute. Le pauvre chien livré à lui même n'arrivait pas a remonter sur la glace qui cassait au fur et à mesure sous ses pattes. Nous avons vu le chien s'enfoncer sous l'eau deux, trois fois, impuissants face à cette scène. Avec une glace si fine et une distance si longue nous ne pouvions rien faire. Nous avons quand même decidé de nous approcher et d'encourager le chien à revenir en direction de la berne la plus proche et la plus facilement abordable, mais le chien pris de panique et n'arrivant pas à remonter sur la glace ne s'est pas dirigé vers nous. On a donc decidé de se rapprocher de lui par la digue en continuant à l'encourager pour qu'il n'abandonne pas, le voyant toujours essayer de lutter, mais couler de plus en plus dans l'eau glacée. Le chien, au bout de quelques minutes a enfin réussi a s'approcher du bas de la digue sans pour autant réussir à y grimper car c'était trop glissant et  du coup, il tombait de nouveau vers le bas, en direction de l'eau. J'ai posé mon sac à dos par terre et je me suis allongé le long de la digue maintenu par Magali pour essayer d'attraper le chien. J'ai fini par le maintenir le long de la digue sans pouvoir le remonter. Dans cette position je n'avais que la force des bras et le chien était beaucoup trop lourd pour être soulevé... Je n'ai réussi qu'à le maintenir pour l'emmener vers une partie de la digue moins haute, et avec l'élan du chien et notre aide, il a réussi a se hisser sur la berge. Le chien ne s'est pas laissé attraper après, il était perdu et cherchait des repères, mais son maître était bien loin... Il a fini par apercevoir un compagnon d'infortune qui semblait lui aussi perdu dans ce bois.... Les chiens sont partis ensemble en traversant des routes très passagères et la forêt, on ne sait pas ce qu'ils sont devenus.... Le chien sauvé semblait frigorifié et blessé à la patte arrière la dernière fois que nous l'avons vu... La promenade fût mise sous le ton de la révolte contre ces personnes irresponsables utilisant l'animal comme n'importe quel autre "outil de chasse", plutôt que comme un être vivant. L'homme n'en avait visiblement rien à faire d'en perdre un sur "100" au passage....... Quelle honte !